planche anatomique d'acupuncture
MTC

Syndromes courants

Selon la médecine chinoise, quelques syndromes très répandus dans notre monde moderne et pour lesquels de mauvaises habitudes alimentaires peuvent être l’origine….

VIDE DE L’ENERGIE DE LA RATE

Symptômes :

Inappétence, selles molles, ballonnements abdominaux, asthénie, apathie mentale, somnolence, souffle court, faiblesse des membres, tendance à prendre du poids facilement, teint ivoire et terne, langue pâle avec marque des dents, pouls faible, sans force…

Extrêmement répandu, ce syndrôme est à l’origine d’une quantité incroyable de troubles. L’alimention joue ici un rôle considérable puisque l’on a vu que le rôle premier de la Rate était la tranformation du bol alimentaire.

Les habitudes de l’homme moderne : repas riches, gras, mal équilibrés, pris dans l’agitation, le stress, l’excès de sucres, de produits dévitalisés, les repas trop copieux le soir, le surmenage, sont parmi les facteurs qui génèrent ce syndrome et finissent par épuiser la Rate.

SURPRESSION DU FOIE

Symptômes :

Stress, frustration ou colère intérieure, sensation d’être tendu, sensation de  » boule » au plexus solaire, douleur, noeud, distension des hypocondres,soupirs fréquents, sensation d’avoir la gorge nouée, humeur instable voire dépressive, alternance de diarrhées et constipations, syndôme prémenstruel, pouls tendu…

Également très répandu, ce syndrome a souvent une composante émotionnelle importante, ajouté à des conditions de vie souvent stressantes.

On pourrait croire que les conseils diététiques ne soient dans ce cas que de peu de valeurs; c’est sans compter que beaucoup de ces personnes accordent en général une attention très grande, parfois exagérée, à leur alimentation.

Il convient alors , d’éviter toute paranoïa avec la nourriture et envisager des formes de thérapies comme la relaxation, la respiration,le Qi Gong ou le yoga, le contact avec la nature ou encore une psychothérapie.

Éviter de manger dans le stress, sans oublier les légumes verts et de l’ambiance décontractée dans laquelle doivent être pris les repas.

VIDE DE YANG DE REINS

Symptômes :

Crainte du froid, membres froids, lombes faibles et/ou douloureux, urines abondantes et claires, oedèmes avec oligurie, asthénie, impuissance, stérilité, manque de volonté, perte d’appétit, selles molles, teint pâle, langue pâle et gonflée, pouls profond, lent, fin ou faible…

Ce syndrome est souvent dû à l’âge (nous avons l’âge de nos Reins), une faiblesse constitutionnelle, les maladies chroniques, une activité sexuelle excessive, mais aussi à un vide d’énergie de la Rate, qui entraine indirectement un vide des Reins.

Il est clair que dans un tel tableau les aliments de nature tiède sont à privilégier.

Manger froid et/ou cru, boire (froid) à table sont bien sûr des facteurs aggravants…

LA CHALEUR DE L’ESTOMAC

SYMPTOMATOLOGIE :

Les symptômes qui, associés doivent faire penser à une chaleur de l’Estomac: faim importante et fréquente, soif de boisson fraîche, digestion rapide, la personne mange beaucoup et reste maigre, douleur épigastrique avec sensation de chaleur, haleine fétide, constipation, gencives tuméfiées et douloureuses, parfois gingivite ou stomatite, langue rouge, enduit jaune, pouls rapide et fort…

MÉCANISME :

Ce tableau provient souvent d’une constitution de type très « Yang », ou d’une mauvaise hygiène alimentaire, comme par exemple :

  • la consommation excessive d’aliments chauds ou gras, asséchants,
  • l’excès de fritures, d’épices,
  • l’excès d’alcool ou de tabac (de nature chaude).

L’excès de chaleur s’accumule dans le centre, vient perturber les liquides de l’Estomac et troubler ses fonctions . La nature de la chaleur étant de monter, on pourra donc avoir des symptômes de chaleur dans le haut du corps, plus particulièrement sur le trajet du méridien de l’Estomac.

La diététique est donc ici un facteur incontournable pour arriver au rétablissement.