Diététique chinoise

dietetique-chinoise_slider*extrait de « Syndromes et aliments »; « La Diététique du Tao » de Philippe Sionneau

La diététique chinoise est issue d’une sagesse multimillénaire. Elle fait partie intégrante de la médecine chinoise (au même titre que l’acupuncture, la pharmacopée, les massages énergétiques, le Qi Gong) et repose également sur les concepts fondamentaux du Yin / Yang et des cinq mouvements.

Elle est un art de vivre à part entière !

Tout excès et toute carence quant à la quantité et à la qualité des aliments peuvent entraîner un déséquilibre et à la longue, la maladie.

Qi_food.jpgLes règles d’hygiène alimentaire de base n’ont pas changé en Chine. Elles sont le gage pour beaucoup d’une relative bone santé, malgré des conditions de vie bien plus difficile et préviennent un nombre incroyable de maladies.

La diététique chinoise s’adapte en fait à chacun d’entre nous en tenant compte de notre constitution, notre âge, nos éventuelles pathologies, nos conditions de vie, etc.

Une nourriture bien choisie contribute à l’amélioration de la santé. Elle permet à chacun, en fonction de sa constitution et de son terrain, d’éviter un certain nombre de maladies et même de les guérir. Selon la théorie universelle du Yang et du Yin, l’aliment est considéré comme une entité d’énergie produite par la nature, avec ses qualités nutritive yin ou yang, son influence sur les mouvements de l’énergie vitale de l’organisme, ses caractères saisonniers et ses modes de cuisson.

Les éléments fondamentaux de la diététique chinoise porte une attention toute particulière :

in commodo odio libero ut neque. consectetur Donec elit. elementum felis